Rate this post

Cher lecteur, si vous souhaitez améliorer le référencement naturel de votre site web, l’utilisation des mots-clés de longue traîne est incontournable. En tant qu’expert SEO chevronné, nous savons qu’ils représentent une formidable opportunité encore largement inexploitée par de nombreux sites web. Pourtant, ces mots-clés spécifiques peuvent générer un trafic extrêmement qualifié et Convertir vos visiteurs à moindre coût. Dans cet article complet, nous allons vous expliquer en profondeur comment tirer le meilleur parti de la longue traîne dans votre stratégie SEO.

Comprendre le concept de longue traîne

Tout d’abord, il est primordial de bien appréhender ce qu’est la longue traîne et en quoi elle se distingue fondamentalement des mots-clés de tête ou “courte traîne”. Le terme “long tail” a été popularisé en 2004 par Chris Anderson, alors rédacteur en chef du magazine américain Wired, dédié aux nouvelles technologies. Il faisait le constat que les sites de e-commerce généraient la majeure partie de leur chiffre d’affaires non pas grâce à la vente de best-sellers, mais en proposant un très grand nombre de produits de niche vendus en petites quantités.

En SEO, le même principe s’applique parfaitement. Les mots-clés de longue traîne sont des requêtes précises, composées généralement de 3 mots ou plus. Pris individuellement, ils génèrent un faible volume de recherches. Cependant, leur trafic cumulé peut représenter jusqu’à 70% du trafic global d’un site web spécialisé. À l’inverse, les mots-clés de courte traîne sont peu nombreux, très génériques, et génèrent individuellement un fort trafic, mais celui-ci s’avère peu qualifié et difficile à convertir.

Les nombreux avantages des mots-clés longue traîne

Optimiser finement son référencement naturel avec des mots-clés de longue traîne présente de très nombreux atouts :

  • Une concurrence nettement moins intense, ce qui facilite grandement le référencement sur ces termes spécifiques
  • Un trafic entrant extrêmement ciblé, qualifié, et facile à convertir grâce à la pertinence des requêtes
  • Des coûts d’acquisition très fortement réduits en référencement naturel et payant
  • Un fort potentiel de trafic cumulé représentant une part dominante des recherches
  • Des opportunités pour se positionner rapidement en leader sur des niches pointues
  • La possibilité de détecter des besoins insatisfaits des internautes

Comme nous le détaillerons par la suite, cibler avec pertinence les mots-clés de longue traîne permet d’obtenir des résultats SEO concrets et mesurables beaucoup plus rapidement, avec des investissements limités. Voyons à présent de façon approfondie comment identifier avec précision les bons mots-clés pour votre activité.

Trouver ses mots-clés longue traîne

Plusieurs techniques éprouvées existent pour dénicher des mots-clés de longue traîne parfaitement optimisés et alignés avec votre secteur d’activité, votre audience, et vos objectifs. Les outils de suggestion de Google sont un point de départ intéressant. Observez également en détails les questions fréquemment posées par vos prospects dans votre niche. L’analyse poussée de vos concurrents et l’utilisation avancée d’outils dédiés vous permettront de compléter méthodiquement votre liste.

LIRE :  Les fondamentaux d'une stratégie SEO optimale

Exploiter systématiquement les suggestions de Google

Google affectionne tout particulièrement les mots-clés de longue traîne. En effet, ils reflètent un besoin précis des internautes auquel Google souhaite apporter la meilleure réponse possible. Une technique simple mais efficace consiste à saisir un mot-clé générique lié à votre secteur dans la barre de recherche Google, puis à observer avec attention les suggestions automatiques qui apparaissent.

Ces suggestions de recherche correspondent précisément aux requêtes effectivement tapées par les internautes dans Google au cours des dernières semaines. Elles peuvent donc révéler des mots-clés longue traîne pertinents encore non exploités. Pour affiner encore davantage les suggestions, vous pouvez entrer une séquence de deux ou trois mots clés, puis ajouter un mot supplémentaire pour voir les propositions de Google.

De même, nous vous conseillons vivement de consulter méthodiquement les “recherches associées” qui apparaissent en bas de chaque page de résultats Google. Elles mettent bien en évidence des requêtes complémentaires fréquemment tapées par les internautes en lien avec le mot-clé initial. Là encore, de précieuses pépites de mots-clés longue traîne sont souvent à dénicher.

Identifier précisément les questions fréquemment posées

Accordez une attention particulière aux questions précises que se posent vos prospects et clients dans votre secteur d’activité. Ces interrogations correspondent parfaitement à un besoin d’information clairement formulé. Elles peuvent donc faire d’excellents mots-clés longue traîne. Pour les trouver, plusieurs techniques :

  • Exploitez les forums spécialisés, les fils de discussion Reddit, et les sites de questions-réponses tels que Quora ou Yahoo Answers liés à votre thématique
  • Analysez en détails les foires aux questions (FAQ) des sites de vos concurrents
  • Observez les question suggérées dans la fonction “People also ask” de Google
  • Utilisez des outils dédiés comme Answer the Public pour générer des questions fréquentes associées à vos mots clés

Analyser précisément vos concurrents

Vos principaux sites concurrents ont très certainement déjà réalisé un travail de recherche approfondi pour identifier des mots-clés longue traîne intéressants. En étudiant leur positionnement, vous pourrez dénicher des pépites encore inexploitées pour votre propre référencement.

Des outils d’analyse concurrentielle comme SEMrush, Ahrefs ou Yooda vous permettront d’espionner facilement le positionnement de vos rivaux. Pour chaque concurrent, vous obtiendrez la liste des mots-clés sur lesquels il rank, ainsi que la position obtenue dans les pages de résultats Google. Prêtez une attention particulière aux mots-clés longue traîne pour lesquels vous n’êtes pas encore positionné. Ces outils vous suggéreront également des sites similaires à analyser.

Utiliser des générateurs de mots-clés pertinents

De très nombreux outils en ligne permettent de générer des centaines de suggestions de mots-clés longue traîne, plus ou moins pertinents. Les plus puissants et connus sont Ubersuggest, Google Keyword Planner, Semrush ou Soovle. N’hésitez pas à combiner plusieurs de ces outils et à chercher des mots clés dans d’autres langues si vous ciblez un marché international.

Certains générateurs avancés comme Semrush intègrent même des données sur le volume de recherche mensuel, la difficulté du mot clé et le CPC pour affiner votre sélection. En combinant astucieusement toutes ces techniques, vous devriez pouvoir rassembler une base extrêmement solide de mots-clés spécifiques parfaitement alignés avec votre activité. Reste maintenant à les intégrer de façon optimale dans votre stratégie éditoriale.

Intégrer la longue traîne dans sa stratégie de contenu

Une fois votre liste de mots-clés longue traîne soigneusement établie et passée au crible de la pertinence, il convient de les hiérarchiser par ordre d’intérêt, puis de créer des contenus éditoriaux parfaitement optimisés autour des plus prometteurs d’entre eux. Suivez nos recommandations expertes pour tirer le meilleur parti de la longue traîne.

LIRE :  Petit lexique du référencement naturel

Hiérarchiser méticuleusement les mots-clés

En pratique, tous les mots-clés détectés ne présentent pas le même intérêt stratégique ou le même potentiel de traffic et de conversion. Il convient donc de les classer de façon systématique en fonction de critères précis :

  • Le volume mensuel de recherche
  • La difficulté d’obtention d’un bon classement dans les SERP
  • Le potentiel de monétisation en cas de click
  • La pertinence stratégique par rapport à votre offre et votre audience
  • La facilité à créer un contenu apportant une réelle valeur ajoutée

En exploitant les données fournies par les générateurs de mots-clés, vous pouvez attribuer une note sur 5 ou 10 à chaque critère, puis calculer une note globale vous permettant de déterminer vos termes prioritaires.

Planifier méthodiquement des contenus adaptés

Une fois vos mots-clés hiérarchisés, vous pouvez intégrer les plus pertinents dans votre planning éditorial, en déterminant précisément les sujets que vous allez aborder dans chaque article ou page. Assurez-vous systématiquement que vos contenus répondent parfaitement à l’intention des internautes derrière ces recherches spécifiques.

Pour cela, passez en revue chaque requête pour bien cerner les attentes et les questions des prospects. Produisez des contenus qui y répondent clairement et apportent une forte valeur ajoutée par rapport à ce qui existe déjà en ligne. N’hésitez pas à créer des contenus très complets et détaillés : ils ont plus de chances de satisfaire les recherches précises de mots-clés longue traîne.

Optimiser avec soin vos pages et articles

Une fois votre angle défini, il s’agit d’inclure avec le plus de naturel possible vos expressions de longue traîne ciblées au sein même de vos pages et articles optimisés. Veillez à placer chaque mot-clé au moins 2 à 3 fois, en ciblant tout particulièrement :

  • Le titre de votre page ou article
  • Les balises H2 et H3
  • Le premier paragraphe
  • La première phrase
  • Le châpo ou introduction

Structurez et découpez également votre contenu en utilisant vos mots-clés dans les intertitres pour bien marquer les différentes parties de votre propos. Rédigez des paragraphes riches en informations et conseils pratiques plutôt que de simples listes à puces pour encourager le référencement naturel.

Mettre à jour vos anciens contenus

Une fois votre liste de mots-clés établie, nous vous recommandons également de reprendre vos pages et articles existants pour y intégrer de nouveaux mots-clés longue traîne correspondant à leur thématique. Cela permettra de booster significativement leur référencement, ainsi que le trafic qualifié qu’ils génèrent.

En appliquant ces bonnes pratiques, la création de contenus spécifiquement optimisés pour la longue traîne vous permettra progressivement de toucher plus facilement votre audience, de répondre précisément à ses besoins, et in fine de générer des conversions supplémentaire. Mais il est indispensable de suivre précisément vos résultats pour identifier les axes d’amélioration.

Suivre minutieusement ses résultats SEO

Le référencement sur mots-clés longue traîne doit s’inscrire dans une démarche continue d’optimisation. Plusieurs KPI doivent donc être analysés de façon régulière et rigoureuse, afin de mesurer précisément l’impact de votre stratégie et de l’adapter en permanence aux résultats obtenus.

Vérifier en détail son classement SERP

Tout d’abord, il est indispensable de contrôler fréquemment et précisément votre classement dans les pages de résultats Google pour chaque mot-clé longue traîne visé. Cela vous indiquera clairement les progrès réalisés, mais également les points de référencement encore perfectibles pour chacun de vos contenus.

LIRE :  Optimiser ses ancres de lien pour un meilleur référencement

De nombreux outils comme Seobility vous permettront d’automatiser ce tracking et de recevoir des alertes en cas de variation positive ou négative sur un mot-clé. N’hésitez pas à affiner en comparant votre position selon les localisations et terminaux (mobile vs desktop).

Mesurer précisément votre trafic entrant

Au delà du classement, l’évolution du trafic entrant sur chaque page/article et chaque mot-clé est un indicateur encore plus précieux. Vous pourrez identifier les requêtes longue traîne les plus performantes, sur lesquelles capitaliser en priorité.

Pour un suivi optimal, concentrez-vous sur des KPIs précis : nombre de visites mensuelles sur une page donnée, ratio de visites organiques sur direct, part de trafic sur mobile vs desktop, etc. Votre outil d’analytics vous fournira l’essentiel de ces données.

Optimiser continuellement en fonction des résultats

Enfin, en compilant et correlant l’ensemble de ces KPIs, vous serez en mesure d’orienter votre stratégie de façon pragmatique. Vous pourrez rapidement déterminer les axes d’amélioration en termes de rédaction de contenu et de référencement technique.

Maintenez les pages et mots-clés qui génèrent les meilleurs résultats, et cherchez de nouvelles opportunités longue traîne à fort potentiel auprès de vos autres personae et segments de clientèle.

L’utilisation pertinente et ciblée des mots-clés de longue traîne vous permettra indéniablement de booster votre trafic, votre visibilité, et vos conversions, sans nécessairement vous ruiner en investissements publicitaires coûteux. Bien sûr, le contenu n’est qu’un des multiples leviers d’un référencement réussi. D’autres facteurs entrent en jeu.

Au-delà du contenu : les autres facteurs clés

Si la recherche de mots-clés longue traîne et la création de contenus optimisés sont des bases essentielles, gardez à l’esprit que le SEO ne s’arrête pas là. D’autres éléments importants sont à prendre en compte.

L’optimisation technique

Même si le contenu reste le principal facteur de classement, des aspects techniques ont aussi leur importance. Une analyse approfondie de l’optimisation de votre site (vitesse de chargement, mobilité, structuration des URL, balisage, maillage interne, etc.) est indispensable pour maximiser les chance de tirer profit de votre contenu. Faites régulièrement des audits techniques de votre site ou faites appel à un expert.

Le netlinking

L’autorité d’un site dépend aussi largement des backlinks pointant vers celui-ci. Un maillage de liens de qualité et diversifiés, en complément de votre contenu optimisé, contribuera à améliorer significativement vos classements. Définissez une stratégie de netlinking pertinente.

Le tracking analytique

Nous l’avons évoqué, mais le suivi des KPIs d’audience et de classement est primordial pour prendre les bonnes décisions. Choisissez un outil fiable et mettez en place un tableau de bord complet, afin d’adapter votre stratégie aux résultats mesurés.

Les mises à jour algorithmiques

Google modifie régulièrement ses algorithmes de classement. Il est donc capital de vous tenir informé des changements majeurs, afin d’ajuster vos tactiques SEO si nécessaire. Surveillez l’actualité et les communications de Google à ce sujet.

Cher lecteur, comme vous le constatez, bien qu’incontournable, l’optimisation par les mots-clés longue traîne n’est qu’une brique d’une stratégie SEO globale. Elle doit être combinée à d’autres bonnes pratiques pour décupler son efficacité. N’hésitez pas à faire appel à des experts pour un accompagnement sur mesure.

Nous espérons que cet article complet vous aura permis de mieux cerner toutes les opportunités offertes par la longue traîne. N’hésitez pas à mettre en application ces précieux conseils pour booster votre visibilité et votre trafic. Le jeu en vaut largement la chandelle !