Rate this post

En tant qu’agence SEO basée à Annecy, nous sommes régulièrement sollicités par nos clients pour les aider à optimiser le référencement de leurs vidéos YouTube. Et pour cause, la plateforme de vidéos en ligne est devenue incontournable, que ce soit pour trouver des contenus à regarder ou pour assurer une visibilité à sa marque.

Selon les dernières statistiques, YouTube rassemble plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs par mois. Chaque jour, ce sont plus d’un milliard d’heures de vidéos qui sont visionnées sur la plateforme. Preuve que le format vidéo est aujourd’hui plébiscité par les internautes.

Dans ce contexte, ne pas avoir de chaîne YouTube peut s’apparenter à un vrai manque à gagner pour une marque ou une entreprise. C’est pourquoi il est important d’apprendre à référencer correctement ses vidéos si l’on souhaite toucher le maximum d’internautes.

Trouver les mots-clés porteurs pour le référencement

Lorsque l’on créé une vidéo, la première étape consiste à identifier les bons mots-clés à cibler. En effet, le choix des mots-clés va grandement impacter la visibilité de vos vidéos dans les résultats de recherche YouTube et Google.

Pour trouver les bons mots-clés, vous pouvez utiliser des outils dédiés au SEO comme Google Keyword Planner. L’idée est de trouver des mots-clés qui sont recherchés un nombre de fois conséquent chaque mois (volume de recherche), tout en présentant un niveau de concurrence raisonnable.

Évitez les mots-clés trop génériques (trop concurrencés) mais également les mots-clés de niches qui ne sont jamais tapés par les internautes dans les moteurs de recherche. Le juste équilibre entre popularité et concurrence est la clé.

Vous pouvez également vous aider des suggestions automatiques de Google et de YouTube. Tapez un mot-clé générique dans la barre de recherche et regardez les termes associés qui vous sont proposés. Cela donnera des idées de mots-clés pertinents en lien avec votre thématique.

LIRE :  Petit aperçu des Core Web Vitals

Optimiser le titre et la description

Une fois vos mots-clés identifiés, il va falloir les intégrer de manière stratégique dans les principaux éléments textuels de votre vidéo YouTube : le titre et la description.

Le titre de votre vidéo est capital, car c’est lui qui apparaîtra en premier dans les résultats de recherche. Il doit être percutant et donner envie aux internautes de cliquer pour regarder votre contenu. N’hésitez pas à y placer votre mot-clé principal.

La description quant à elle permet de compléter le titre en apportant plus de contexte. Les premiers caractères sont aussi importants, car ils s’affichent en preview dans les résultats de recherche. Insérez-y vos mots-clés secondaires.

Veillez à ce que titre et description se complètent et donnent une vision claire du sujet traité dans la vidéo. Cela incitera les internautes à venir la regarder.

Soin apporté à la miniature

Autre élément visible : la miniature (ou vignette) de votre vidéo. Il s’agit de l’image qui s’affiche dans les résultats de recherche et qui illustre votre contenu.

Une miniature soignée et engageante peut faire la différence et augmenter significativement votre CTR (taux de clics). N’hésitez pas à miser sur des miniatures attractives, qui donnent une idée du contenu traité, avec des couleurs et des visuels accrocheurs.

Vous pouvez également ajouter du texte sur votre miniature. Certains mots-clés bien choisis permettront d’apporter plus de contexte sur ce que le spectateur va trouver dans votre vidéo.

Interagir avec sa communauté

L’algorithme de YouTube accorde une importance particulière à l’engagement des spectateurs. En effet, plus une vidéo suscitera d’interactions positives (likes, commentaires, partages…), plus elle sera mise en avant par YouTube.

Il est donc essentiel d’inciter les spectateurs à interagir avec vos vidéos. Pour cela, pensez à placer des appels à l’action dans la vidéo ou dans la description. Sollicitez directement vos abonnés pour obtenir des thumbs up et des commentaires.

LIRE :  Optimiser son référencement avec les meilleures extensions SEO pour WordPress

Répondre aux commentaires permet par ailleurs de fidéliser les spectateurs. Prenez le temps d’avoir des échanges avec eux, cela boostera l’engagement.

Analyser ses statistiques

YouTube fournit de nombreuses statistiques pour chaque vidéo : durée de visionnage, taux de rebond, pourcentage de vidéo visionnée, etc. Autant de données précieuses pour améliorer le référencement de vos prochaines vidéos.

Analysez bien ces métriques pour identifier les contenus qui marchent (et ceux qui marchent moins). Vous pourrez alors capitaliser sur vos succès et éviter de reproduire certaines erreurs.

Le temps de visionnage moyen est un bon indicateur. Plus votre audience reste longtemps sur une vidéo, plus celle-ci sera mise en avant par YouTube.

Publier régulièrement

Vous l’aurez compris, le référencement sur YouTube est un marathon, pas un sprint. Il est donc important d’adopter une cadence de publication régulière et constante.

En publiant fréquemment de nouvelles vidéos, vous fidéliserez votre audience. Vos abonnés sauront quand revenir pour découvrir un nouveau contenu de qualité.

Bien sûr, inutile de publier pour publier. La régularité doit s’accompagner d’une qualité constante. Trouvez votre rythme, en fonction de vos moyens et des attentes de votre cible.

Créer des playlists thématiques

Les playlists sont un excellent moyen de structurer votre chaîne YouTube. En classant vos vidéos dans des playlists par thématique ou par format, vous faciliterez la navigation de vos spectateurs sur votre chaîne.

Cela présente également un intérêt pour le référencement. En effet, YouTube pourra mieux comprendre les sujets traités dans vos vidéos et proposer les plus pertinentes en réponse aux requêtes des internautes.

Ajouter des sous-titres et mots-clés

Les sous-titres offrent de nombreux avantages. Tout d’abord, ils rendent vos vidéos accessibles aux personnes malentendantes. Mais ce n’est pas tout ! Ils sont également analysés par YouTube et les moteurs de recherche.

Pensez donc à sous-titrer vos vidéos et à y placer certains de vos mots-clés secondaires. Cela enrichira la compréhension de votre contenu par les algorithmes.

LIRE :  SEO Local : Augmentez votre visibilité locale avec ces conseils de référencement

Les sous-titres augmentent également la rétention, les spectateurs ayant la possibilité de lire même sans le son. Un bon point pour le visionnage de vos vidéos.

Partager largement ses vidéos

Bien sûr, l’objectif est d’obtenir un maximum de visibilité directement sur YouTube. Mais vous pouvez également mettre toutes les chances de votre côté en partageant vos vidéos sur un maximum de canaux.

Republiez vos vidéos sur vos réseaux sociaux, intégrez-les sur votre site internet ou votre blog, partagez-les par email… Plus votre contenu circulera, plus il sera susceptible d’être vu et ranking sur YouTube.

Répondre aux commentaires

Nous l’avons évoqué, l’engagement des spectateurs est un facteur clé sur YouTube. Et quoi de mieux pour interagir qu’en répondant aux commentaires sous vos vidéos ?

Prenez le temps de lire et de répondre aux commentaires, surtout les plus constructifs. Vos réponses démontrent que vous accordez de l’importance à votre communauté. De plus, cela favorise les échanges et la discussion entre vos abonnés, ce qui est positif.

S’abonner à des chaînes similaires

Enfin, n’oubliez pas de vous abonner vous-même à des chaînes en lien avec vos thématiques. Regarder et liker des vidéos similaires aux vôtres est un bon moyen de comprendre ce qui fonctionne (ou non) sur YouTube.

De plus, cela vous permet d’interagir avec les communautés présentes sur la plateforme et de vous faire connaître auprès de publics potentiellement intéressés par vos vidéos.

Bref, ne sous-estimez pas l’importance des abonnements sur YouTube, qui permettent de se tenir au courant des dernières tendances.

Voilà pour nos conseils essentiels pour référencer avec succès vos vidéos YouTube. Comme vous l’avez compris, cela demande du travail mais les résultats peuvent être au rendez-vous si vous jouez le jeu sur la durée. N’hésitez pas à tester différentes approches et à analyser vos métriques pour progresser !